Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Le PDG du CNRS Antoine Petit annonce sa candidature à sa propre succession

Dans un courrier aux personnels du CNRS, le PDG actuel du centre national de recherche, Antoine Petit,  annonce sa candidature à sa propre succession « dans la continuité de la politique menée depuis quatre ans ».

En effet, son mandat arrive bientôt à échéance et la vacance de son poste et l’avis d’appel à candidature ont paru au JO le 1er septembre dernier :

Pour rappel, le Président du CNRS est nommé par le Président de la République sur proposition de la ministre chargée de la recherche, pour une durée de quatre ans. Il ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs.

Les axes mis en avant par Antoine Petit pour convaincre le président de la République de le nommer une deuxième fois à ce poste sont « les grands défits sociaux, le monde économique et l’aide à la compréhension et à la décision ».

Sur la collaboration avec les universités, l’actuel PDG du CNRS annonce que, si sa candidature est choisie, « une attention particulière sera apportée aux universités dites «intensives en recherche» », mettant donc de côté les universités qui n’auront pas ce label.

Il conclue son message en qualifiant la Loi de programmation de la recherche comme une « première étape » et  en mettant en avant, selon lui, la nécessité, dans une seconde étape d’ « une responsabilisation plus importante des acteurs, organismes, universités ou écoles » […] « via des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens entre l’État et ses opérateurs ».

Ce soutien à ces contrats d’objectifs ne devrait pas étonné les personnels de la recherche car le ministère de la recherche en est de plus en plus friand et incite fortement les différentes directions à les signer.

Antoine Petit a annoncé ensuite sa candidature sur Twitter :

Voici le contenu du courrier envoyé aux personnels du CNRS par leur PDG :


Photo d’Antoine Petit par le CNRS

 

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.