Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

[Covid19] Au Brésil, menaces de mort contre un chercheur se prononçant contre l’usage de la chloroquine

Le journal scientifique Lancet rapporte que le chercheur brésilien Marcus Lacerda, responsable du premier essai randomisé contrôlé sur la chloroquine pour avoir déclaré, après avoir mis en ligne son étude sur un serveur de prépublication :

« La seule conclusion que vous pouvez tirer de l’étude est que ce médicament, utilisé à hautes doses, est dangereux »
Ces menaces ont été proférées après que Eduardo Bolsonaro, le fils du président brésilien, ait qualifié l’étude de « fausse étude visant à diaboliser le médicament » et accusé le chercheur d’appartenir au parti de Lula.
Les menaces et accusations ont cessées deux semaines plus tard suite à la publication de l’article dans la revue Jama.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.