Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Coronavirus : la plateforme de preprint Biorxiv , un modèle de rétractation ?

Dans un article de l’excellent site d’information médicale Statnews, Ivan Oransky et Adam Marcus (co-créateurs de Retraction Watch) signalent l’efficacité du processus de rétractation d’un article sur le coronavirus sur la plateforme de prépublication d’articles scientifiques en biologie Biorxiv.

Alors qu’un article mis en ligne vendredi faisait des liens entre le coronavirus et le VIH et sous-entendait que le virus pourrait avoir été conçu par des humains en utilisant le terme “uncanny” (qu’on peut traduire par « étrange » mais aussi par « troublant ») dans le titre et “unlikely to be fortuitous” (« peu probable d’être fortuit ») dans le résumé, l’article a été rétracté en 48h après des critiques sur Twitter.

Oransky et Marcus comparent cette rapidité aux difficultés du système classique d’écarter de leurs publications des articles comme ceux qui ont permis aux anti-vaccins de s’appuyer sur une littérature scientifique erronée. Ils donnent l’exemple du Lancet qui a mis 12 ans pour rétracter l’article de Wakkefield sur les liens qu’il faisait à mauvais escient entre le vaccin vaccin rougeole-oreillons-rubéoles et l’autisme.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.