Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Ce 10 juin, la recherche américaine s’arrête contre le racisme

Deux mouvements issus des personnels de la recherche américaine, #ShutDownAcademia, #ShutDownSTEM et Particles for justice, ont proposé à leurs collègues de stopper toute activité de recherche, faire grève donc, ce mercredi 10 juin dans le sillon du mouvement « Black lives matter ».

Alors qu’une partie des États-Unis se soulève en réaction au meurtre par étouffement du noir américain George Floyd par un policier fin mai, ces acteurs et actrices de la recherche veulent « faire une pause » et « donner une pause aux universitaires noirs et donner aux autres l’occasion de réfléchir à leur propre complicité dans le racisme anti-noir dans le milieu universitaire et dans leurs communautés locales et mondiales » selon Particles for justice. Pour « #ShutDownAcademia #ShutDownSTEM »nous avons une énorme obligation éthique de cesser de faire « business as usual » ».

Et ces mouvements venant de la base ont été suivi par les institutions de recherche. Le département de physique de Stanford a annoncé participer à l’événement de façon officielle.

Je vous invite, au passage, à suivre @IBJIYONGI sur Twitter qui est une astronome américaine très intéressante.

Arxiv, la plateforme de prépublication de physique a, elle aussi, prévu d’y participer et l’annonce sur sa page d’accueil :

L’AAAS, l’association éditrice de la revue scientifique Science, a partagé des textes sur le sujet sur Twitter pour participer, un peu plus timidement, au mouvement et Science a publié un article sur le sujet.

La revue britannique Nature a d’ailleurs elle aussi couvert le mouvement et bien d’autres institutions ont suivi le mouvement.

Des manifestations sont prévues, par exemple, sur le campus de l’Université de Chicago et certains laboratoires et services des universités organisent des séminaires sur le racisme dans le milieu académique.

 

 

 

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.