Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Recherche : les ambitions du gouvernement revues à la baisse

Mis à jour le 26 mars 2020

Hier, Emmanuel Macron et la ministre de la recherche Frédérique Vidal ont fait quelques annonces disparates sur la recherche dont celle du président se voulait la plus emblématique d’une compréhension du besoin d’investir dans la recherche :

5 milliards d’euros pour la recherche, ça claque, surtout quand on parle d’ « un effort inédit depuis la période de l’après-guerre ».

5 milliards d’euros sur 10 ans contre 10 milliards sur 7 ans

Mais ce qu’oublie de préciser le président dans son tweet, c’est que c’est 5 milliards ne vont pas arriver tout de suite. En fait, l’Élysée et le ministère précisent que ces 5 milliards seront étalés sur 10 ans. L’investissement serait donc de 500 millions d’euros de plus dans le budget recherche par an, soit 2% d’augmentation du budget du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et non 20% dès l’année prochaine.

Mais surtout, cette annonce est finalement en deçà des annonces qui avaient été faites au journal les Échos en janvier dernier :

« Les nouveaux financements apportés par cette loi pourraient, d’après nos informations, représenter 10 milliards sur sept à dix ans »

L’effort pour la recherche après « la guerre » contre le coronavirus, puisque le Président considère que nous sommes en guerre, serait finalement bien moins important que celui prévu avant.

Franck Loureiro, secrétaire général adjoint du Sgen-CFDT, s’avoue très déçu dans Libération « Je ne comprends pas, vu la situation que nous vivons, qu’on n’investisse pas plus pour la recherche. Nous avions chiffré les besoins du secteur à 10,5 milliards d’euros supplémentaires sur sept ans ».

Université ouverte, l’organisation qui a organisé la coordination des facs et labos en lutte, dénonce « des effets d’annonce mais toujours pas de moyens pour la recherche » et le collectif Académia a qualifié cette annonce de « poudre de perlimpimpin ».

Enfin, rappelons que cette année encore, le budget recherche du ministère de l’ESR a stagné et que le gouvernement a préféré planifier que ses successeurs investiront dans la recherche plutôt que de le faire, lui, pendant qu’il était au pouvoir.

Cette annonce aura bien du mal à masquer, dans le milieu de la recherche, le peu d’investissement que le gouvernement lui aura concrètement mis à disposition pendant ce quinquennat.

Précision :

En janvier, le ministère annonçait 10 milliards d’euros sur 7 ans, ce qui faisait :

Année +1 : +1,400Mds
Année +2 : +1,400Mds +1,400Mds
Année +3 : +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds
Année +4 : +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds
Année +5 : +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds
Année +6 : +1,400Mds +1,400Mds+ 1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds
Année +7 : +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds +1,400Mds

C’est à dire 28*1,4 milliards, ce qui nous donnait une promesse d’augmentation totale de 39,2 milliards d’euros sur 7 ans.

L’annonce d’hier est de 5 milliards d’euros sur 10 ans, ce qui fait :

Année +1 : +0,500Mds
Année +2 : +0,500Mds +0,500Mds
Année +3 : +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds
Année +4 : +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds
Année +5 : +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds
Année +6 : +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds
Année +7 : +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds
Année +8 : +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds
Année +9 : +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds
Année +10 : +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds +0,500Mds

C’est à dire 55*0,5, ce qui nous donnait une promesse d’augmentation totale de 27,5 milliards d’euros sur 10 ans.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.