Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Baisse du recrutement des chargés de recherche au CNRS 2020

Mis à jour le 4 décembre 2019

L’arrêté d’ouverture de concours du CNRS pour les postes de chargés de recherche a paru sur le site de Légifrance. Il confirme la baisse du recrutement de chercheurs au CNRS. Passant de 244 à 239 postes mis au concours, l’organisme ouvrira donc 5 postes de moins que l’année dernière. En 2017, j’avais fait un billet sur la baisse d’ouverture de postes au concours du CNRS avec une visualisation section par section, je la complète avec les données de cette année. Voici l’évolution de la répartition par section jusqu’en 2019 :

Voir en plein écran l’évolution du recrutement de CR au CNRS Pour ceux qui, comme moi, ne connaissent pas les intitulés des sections CNRS par cœur, les voici :

  • Section 1 : « Interactions, particules, noyaux, du laboratoire au cosmos »
  • Section 2 : « Théories physiques : méthodes, modèles et applications »
  • Section 3 : « Matière condensée : structures et propriétés électroniques »
  • Section 4 : « Atomes et molécules, optique et lasers, plasmas chauds »
  • Section 5 : « Matière condensée : organisation et dynamique »
  • Section 6 : « Sciences de l’information : fondements de l’informatique, calculs, algorithmes, représentations, exploitations »
  • Section 7 : « Sciences de l’information : signaux, images, langues, automatique, robotique, interactions, systèmes intégrés matériel-logiciel »
  • Section 8 : « Micro- et nanotechnologies, micro- et nanosystèmes, photonique, électronique, électromagnétisme, énergie électrique »
  • Section 9 : « Mécanique des solides. Matériaux et structures. Biomécanique. Acoustique »
  • Section 10 : « Milieux fluides et réactifs : transports, transferts, procédés de transformation »
  • Section 11 : « Systèmes et matériaux supra et macromoléculaires : élaboration, propriétés, fonctions »
  • Section 12 : « Architectures moléculaires : synthèses, mécanismes et propriétés »
  • Section 13 : « Chimie physique, théorique et analytique »
  • Section 14 : « Chimie de coordination, catalyse, interfaces et procédés »
  • Section 15 : « Chimie des matériaux, nanomatériaux et procédés »
  • Section 16 : « Chimie et vivant »
  • Section 17 : « Système solaire et univers lointain »
  • Section 18 : « Terre et planètes telluriques : structure, histoire, modèles »
  • Section 19 : « Système terre : enveloppes superficielles »
  • Section 20 : « Biologie moléculaire et structurale, biochimie »
  • Section 21 : « Organisation, expression, évolution des génomes. Bioinformatique et biologie des systèmes »
  • Section 22 : « Biologie cellulaire, développement, évolution-développement »
  • Section 23 : « Biologie végétale intégrative »
  • Section 24 : « Physiologie, vieillissement, tumorigenèse »
  • Section 25 : « Neurobiologie moléculaire et cellulaire, neurophysiologie »
  • Section 26 : « Cerveau, cognition, comportement »
  • Section 27 : « Relations hôte-pathogène, immunologie, inflammation »
  • Section 28 : « Pharmacologie-ingénierie et technologies pour la santé-imagerie biomédicale »
  • Section 29 : « Biodiversité, évolution et adaptations biologiques : des macromolécules aux communautés »
  • Section 30 : « Surface continentale et interfaces »
  • Section 31 : « Hommes et milieux : évolution, interactions »
  • Section 32 : « Mondes anciens et médiévaux »
  • Section 33 : « Mondes modernes et contemporains »
  • Section 34 : « Sciences du langage »
  • Section 35 : « Sciences philosophiques et philologiques, sciences de l’art »
  • Section 36 : « Sociologie et sciences du droit »
  • Section 37 : « Economie et gestion »
  • Section 38 : « Anthropologie et étude comparative des sociétés contemporaines »
  • Section 39 : « Espaces, territoires et sociétés »
  • Section 40 : « Politique, Pouvoir, Organisation »
  • Section 41 : « Mathématiques et interactions des mathématiques »
  • Commission interdisciplinaire 42 : « Sciences de la communication »
  • Commission interdisciplinaire 43 : « Modélisation des systèmes biologiques, bioinformatique »
  • Commission interdisciplinaire 44 : « Cognition, langage,traitement de l’information, systèmes naturels et artificiels »
  • Commission interdisciplinaire 45 : « Dynamique des systèmes environnementaux,développement durable, santé et société »
  • Commission interdisciplinaire 46 : « Risques environnementaux et société »
  • Commission interdisciplinaire 47 : « astroparticules »
  • Commission interdisciplinaire 48 : « sciences de la communication »
  • Commission interdisciplinaire 51 : « Modélisation et analyse des données et des systèmes biologiques : approches informatiques, mathématiques et physiques »
  • Commission interdisciplinaire 52 : « Environnements sociétés : du fondamental à l’opérationnel »
  • Commission interdisciplinaire 53 : « Méthodes, pratiques et communications des sciences et des techniques »
  • Commission interdisciplinaire 54 : « Méthodes expérimentales, concepts et instrumentation en sciences de la matière et en ingénierie pour le vivant »

Le code et le fichier json sont sur mon compte Github.

Vous pouvez voir dans mon billet de janvier 2017 le tableau des correspondances entre anciennes (avant 2013) et nouvelles (après 2013) sections.

3 Commentaires

  1. Elisa Elisa 13 décembre 2019

    C’est une suite logique
    Depuis qq temps, des universités errent en avant des hommes prolixes prof, soi disant charismatiques, meneur dhommes.. et de femmes.. pour éclairer le chemin des ‘autres’ .. le culte de l’élitisme, du meilleur( encore faut il savoir quels sont les critères utilises) mais aussi de la personne est un défaut français
    Un peu d’histoire et de sociologie des sciences rendrait moins incultes ces nv managers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.