Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Une histoire interactive de la science du climat

Mis à jour le 24 novembre 2016

Quand on parle du réchauffement climatique et de l’impact de l’homme sur celui-ci, les discussions s’enveniment rapidement et certains se retrouvent souvent atteints par le syndrome de Galilée. Faisant appel au crowdsourcing, le site Skeptical Science, qui revendique le scepticisme face aux sceptiques du réchauffement climatique, a produit une web-app très fournie présentant les différentes publications scientifiques sur le sujet dans une timeline interactive. Elles ont été classées en trois catégories :

  • Sceptiques (Skeptical papers)
  • Neutres (neutral papers)
  • Pro-réchauffement climatique lié à l’homme (pro-agw ou pro anthropogenic global warming papers)


Cette classification, un peu compliquée, est basée sur la liste des “mythes” sur le climat qu’a établie le site dans laquelle on retrouve des assertions telles que “L’acidification des océans n’est pas une thèse sérieuse“, “le réchauffement est dû aux rayons cosmiques” ou encore “c’est un cycle naturel“. Quand un article scientifique est ajouté dans la base de données, il est associé à l’un de ces “mythes”. Si il confirme le “mythe”, l’article est classé dans les papiers sceptiques sur les conséquences des activités de l’homme sur le réchauffement de la planète. Attention, ça ne veut pas dire que l’article réfute en bloc les effets de l’homme sur le réchauffement, mais qu’il contredit un des points de la thèse anthropique du réchauffement de la Terre. De même si l’article est classé dans les “pro-agw”, c’est qu’il confirme un des arguments tendant à prouver que l’homme est pour quelque chose dans le réchauffement de notre planète. Les papiers neutres sont soit des papiers liés à plusieurs “mythes” dont les résultats s’annulent, soit des papiers qui ne sont liés à aucun “mythe”.

Les internautes qui ont participé à cette web-app via un formulaire (il faut d’abord s’enregistrer sur le site) ou via l’add-on Firefox, ont déjà recensé 4 884 articles scientifiques.

De la correspondance[pdf] de notre cher Baron Fourier (découvreur de l’effet de serre) avec le professeur Sullivan publiée dans l’American Journal of Science en 1824 aux 934 papiers qui sont déjà parus cette année, chaque bulle représente le nombre d’articles produit par année dans chacune des catégories.

(Cliquez ici pour accéder à l’application)

En jouant avec la scroll bar, on navigue dans la recherche sur le climat et on peut, par exemple, constater que :

  • globalement, le nombre de papiers sceptiques est très faible
  • le nombre de publication sur le climat a explosé depuis les années 2000.

Même si les critères de catégorisation des papiers sont perfectibles, cette web-app permet d’avoir une bibliographie assez globale et originale sur le climat. Cette application montre, en tout cas, que même quand on parle de science à un niveau élevé, le crowdsourcing peut être très efficace. N’hésitez pas à continuer à enrichir l’application !


Article publié initialement sur OWNI

Photo FlickR CC PaternitéPas d'utilisation commerciale par doug88888

3 Commentaires

  1. Timothée Timothée 2 juillet 2011

    Salut,

    Du beau boulot! J’ai été très impressionné par la visualisation quand ça a paru sur Owni. Est-ce que tu comptes faire surtout des billets sur ce type d’initiatives?

    Dans tous les cas, bienvenue à bord

    t

  2. Martin Clavey Martin Clavey Auteur de l’article | 2 juillet 2011

    Merci Timothée. Oui, c’est le genre de billet que j’écrirai ici et j’y publierai aussi mes propres initiatives (mais ça, il faudra attendre un peu).

  3. Alain-Pierre Alain-Pierre 5 juillet 2011

    Sympathique, ton article!

    (Des articles classés en catégorie! ce sont des données pour nous, ça: je note!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.