Les tweets de la #Spanishrevolution cartographiés

Des cher­cheurs de l’Ins­ti­tut de bio­in­for­ma­tique et de phy­sique des sys­tèmes com­plexes de Sara­gosse (BIFI) ont eu la bonne idée d’étudier les échanges Twit­ter entre indi­gnés espa­gnols puis d’en faire une vidéo assez cap­ti­vante.


Erreur du sys­tème (voces­con­fu­tu­ra)

Depuis décembre der­nier nous avons pu assis­ter à plu­sieurs mou­ve­ments insur­rec­tion­nels, en Egypte, en Tuni­sie, en Grèce ou en Espagne accom­pa­gnés, relayés par les réseaux sociaux. Sur Twit­ter, on pou­vait suivre la révo­lu­tion Tuni­sienne, grâce notam­ment au hash­tag #sidi­bou­zid. En Egypte, #Jan25 per­met­tait de suivre les évé­ne­ments pré­cé­dents le départ d’Hosni Mou­ba­rak.

En mai der­nier, c’étaient les indi­gnés espa­gnols qui fai­saient par­ler d’eux, uti­li­sant les has­tags #acam­pa­dabcn, #noles­votes ou encore #15M (pour 15 mai, date de la pre­mière grande mani­fes­ta­tion du mou­ve­ment).

Javier Borge-Hol­thoe­fer et son équipe ont cher­ché à com­prendre le méca­nisme qui a fait naître le mou­ve­ment du 15M et à com­pa­rer ses dyna­miques et sa struc­ture avec d’autres pro­ces­sus. Pour ça, ils ont récu­pé­ré tous les mes­sages Twit­ter uti­li­sant les hash­tags du mou­ve­ment (70 hash­tags sélec­tion­nés) entre le 25 avril et le 26 mai puis expur­gé tous les tweets venant de l’extérieur de l’Espagne ain­si que les Ret­weets.

Dès le 16 juin, l’équipe met­tait en ligne sur You­tube la belle vidéo (ci-des­sous) de ces échanges entre insur­gés :

Et le 19 Août der­nier, PLoS One (revue scien­ti­fique à comi­té de lec­ture et en Crea­tive Com­mons) publiait leur article d’analyse. Les cher­cheurs espa­gnols montrent, entre autres, que les indi­gnés ont construit sur Twit­ter un réseau asy­mé­trique, dans lequel des lea­ders reçoivent beau­coup plus de mes­sages que les autres. Et contrai­re­ment à ce qu’on pour­rait ima­gi­ner, le nombre de twit­tos (uti­li­sa­teurs de twit­ter) sui­vant l’événement n’augmente pas dou­ce­ment et régu­liè­re­ment. Pen­dant les onze jours avant le 15 mai, il n’y a que peu d’utilisateurs sui­vant le mou­ve­ment. Mais, à par­tir de cette date et en 6 jours seule­ment, le groupe est tota­le­ment consti­tué.

Les cher­cheurs pensent que la cen­tra­li­sa­tion des infor­ma­tions et cette forme de crois­sance montrent une struc­ture hié­rar­chique du mou­ve­ment et doutent d’un fonc­tion­ne­ment éga­li­taire : » Cette pro­pen­sion est cohé­rente avec l’économie de l’attention, c’est à dire que le sys­tème tend à évi­ter la sur­abon­dance d’opinions afin de pré­ve­nir la rare­té de l’attention, mais sou­lève des doutes sur la pos­si­bi­li­té d’une conver­gence vers un sys­tème social éga­li­taire dans laquelle l’information cir­cule et est reçu d’une manière effi­cace. ».

Il y a encore beau­coup de choses à ana­ly­ser dans cette base de don­nées de tweets d’indignés et on peut ima­gi­ner que l’équipe de Javier Borge-Hol­thoe­fer a vou­lu publier son ini­tia­tive le plus rapi­de­ment pos­sible. Mais ces pre­mières ana­lyses montrent déjà des résul­tats inté­res­sants sur la créa­tion de ce réseau. Il serait inté­res­sant de voir si les autres « révo­lu­tions » de ces der­niers mois ont uti­li­sé Twit­ter de la même façon.


Toute les images et vidéos de l’article de  l’équipe de Javier Borge-Hol­thoe­fer sont sous licence Crea­tive Com­mons Attri­bu­tion.

One thought on “Les tweets de la #Spanishrevolution cartographiés

  • 19 décembre 2011 at 1 h 51 min
    Permalink

    C’est très inté­res­sant ! :
    « Les cher­cheurs pensent que la cen­tra­li­sa­tion des infor­ma­tions et cette forme de crois­sance montrent une struc­ture hié­rar­chique du mou­ve­ment et doutent d’un fonc­tion­ne­ment éga­li­taire : » Cette pro­pen­sion est cohé­rente avec l’économie de l’attention, c’est à dire que le sys­tème tend à évi­ter la sur­abon­dance d’opinions afin de pré­ve­nir la rare­té de l’attention, mais sou­lève des doutes sur la pos­si­bi­li­té d’une conver­gence vers un sys­tème social éga­li­taire dans laquelle l’information cir­cule et est reçue d’une manière effi­cace. ».»

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.